Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Confort Transactions, Agence immobilière GENAY 69730

L'actualité de CENTURY 21 Confort Transactions

Emmanuelle Cosse nommée ministre du Logement

Publiée le 22/02/2016

Les écologistes sont de retour au ministère du Logement : Emmanuelle Cosse, 41 ans, secrétaire nationale d'Europe Écologie Les Verts et présidente du groupe EELV au conseil régional d'Île-de-France, succède à Sylvia Pinel, membre du parti radical de gauche, qui avait elle-même succédé à Cécile Duflot, redevenue députée et co-présidente du groupe EELV à l’Assemblée Nationale.

Dans une lettre adressée aux militants, Emmanuelle Cosse annonce qu’elle quitte son poste de secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts. Les rumeurs faisaient mention de Jean-Michel Baylet pour succéder à Sylvia Pinel : patron du Parti radical de gauche, l'ancien sénateur du Tarn-et-Garonne de 69 ans, prend la tête du ministère de l'Aménagement du territoire et de la Ruralité, récompense du soutien de son parti au gouvernement depuis 2012.

Maman de jumeaux nés à l'automne 2013 de son union avec le député EELV Denis Baupin, Emmanuelle Cosse a fait une carrière éclair au sein du mouvement, dans laquelle elle n'est entrée qu'en 2009. "Elle est arrivée à l'époque de l'ouverture, en 2009-2010 et elle s'est immédiatement super impliquée", explique Julien Bayou, porte-parole d'EELV, consterné par son ralliement à l'exécutif. Pourtant Emmanuelle Cosse ne l'a jamais caché : EELV est pour elle un parti "qui a vocation à gouverner". "Un sujet ni tabou ni un totem", avait-elle déclaré au printemps 2015, un an tout juste après la sortie fracassante d'EELV de la majorité, orchestrée par Cécile Duflot qui ne voulait pas appartenir à un gouvernement dirigé par Manuel Valls.

 

lien vers le site

Notre actualité